· 

Quand tu es toujours blessé