· 

5 choses que vous devez savoir sur l'Embrunman

Certains d'entre vous vont peut être prendre le départ du mythique Embrunman dans quelques jours. 

Vous commencez sans doute à stresser, à vous demander si vous avez bien fait de vous inscrire !


Voici 5 choses que vous devez savoir avant le 15 août :


1. 5000m D+ en vélo. 

Je vous rassure, sur le parcours vélo, vous ne serez pas confronté aux 5000m de dénivelé comme annoncé par l'organisation. Le dénivelé serait plutôt autour de 3600m (ce qui est déjà suffisant).

Pour atteindre les 5000m de D+, ils ont dû compter le dénivelé de tous les dos d'âne rencontrés sur le parcours 😉. 

2. Le triathlon le plus du monde.

Vous avez dû lire ici et là qu'il s'agissait du triathlon le plus dur du monde. Ça l'était sans doute il y a quelques années mais depuis de nombreux triathlon distance Ironman ont vu le jour et rien qu'en France on peut trouver l'Alpsman et l'Altriman qui, sur le papier, ont un dénivelé en vélo encore plus impressionnant que l'Embrunman. 

Mais ça reste un mythe car il s'agit d'un des plus vieux triathlons de France puisqu'il a été créé en 1984 avec un format courte distance. 

3. Vous allez en chier. 

Malgré ça, l'Embrunman reste un triathlon très difficile. Vous allez en chier et être submergé par toutes sortes d'émotions ! 

4. L'izoard est le plus facile.

Une fois sur votre vélo, ne pensez pas que L'izoard est la seule partie difficile du parcours. 

Dites-vous que lorsque vous serez en haut de l'Izoard, vous aurez fait le plus facile ! 

5. Courir n'est donné à tout le monde. 

Quand vous aurez terminé le parcours vélo, vous aurez sans doute l'impression qu'il vous sera impossible de partir en courant sur le marathon alors pensez à remercier le ciel de pouvoir courir malgré vos douleurs aux jambes ! Vous devriez voir pas mal de concurrents en train de marcher. 

Bon courage à tous les futurs Embrunman et surtout amusez-vous ! 

Découvrez l'histoire de Thierry qui se lance pour son premier triathlon à l'assaut de l'Embrunman et qui va se retrouver confronter à des contraintes familiales auxquelles il n'avait pas songé :


Un triathlon...mais à quel prix ? 

Écrire commentaire

Commentaires: 0