· 

Test : Sac Salomon Peak 30

Je me suis acheté ce sac à dos dans le but de faire une rando trail de quelques jours dans le Cantal (que vous pouvez retrouver ici et ici). Maintenant, je l’utilise quand je vais travailler en courant.


Le volume du sac est suffisant pour une randonnée de plusieurs jours en y mettant duvet, sac à viande, sursac, tenue de rechange, nourriture et eau.

On retrouve deux poches principales, plus plusieurs petites permettant d’y glisser des barres de céréales ou des fruits secs sans avoir à défaire le sac pour y accéder. Deux emplacements au niveau des bretelles permettent d’y mettre deux gourdes facilement accessibles.

Sac Salomon Peak 30
Sac Salomon Peak 30

Le sac est léger et résistant.

En le sanglant bien au buste, il ne bouge pas et se fait vite oublier.


Seul bémol à ce sac est l’attache rapide prévue pour les bâtons. Ce système a dû tenir environ 5 minutes avant que les sangles ne s’arrachent. Mon sac était complètement rempli et les bâtons se positionnaient mal en diagonale sur celui-ci. La tension était trop importante pour les sangles. Dommage, il a fallu que je tienne mes bâtons à la main pendant 4 jours...


À part ce petit inconvénient, j’ai trouvé dans ce sac exactement ce que je recherchais : pratique, volume, confort et légèreté.



Aujourd’hui, dans mon utilisation régulière pour aller travailler (1 à 2 fois par semaine), je n’utilise pas complètement le volume proposé par le sac. De petites sangles permettent de diminuer la taille du sac et de le rendre plus compact.


Je recommande donc ce sac pour des randos de quelques jours ou, j’imagine, pour des ultra trails nécessitant de l’équipement.

Écrire commentaire

Commentaires : 0